PRÉCÉDENT   |   SOMMAIRE   |   SUIVANT

 

hikmet

 

Un mort est étendu,

tête folle de dix-huit ans,

avec le soleil tout au long des jours,

avec les étoiles la nuit,

Place de Bazajet à Istanbul.

 

Un mort est étendu :

il tient d’une main son livre d’étude,

de l’autre un rêve interrompu,

un rêve mort avant sa naissance

en avril de l’an mil neuf cent soixante,

Place de Bajazet à Istanbul.

 

Un mort restera étendu

et son sang perlera sur terre, goutte à goutte,

jusqu’au jour où mon peuple en armes

avec des chants de liberté

viendra prendre d’assaut la grande place.

Nazim HIKMET, Anthologie poétique, Paris, Temps actuels, 1961, p. 251

 

 


(RE)PENSER L’EXIL N°5 > LE MORT SUR LA PLACE, Nazim HIKMET

Exil, Création Philosophique et Politique
Repenser l'Exil dans la Citoyenneté Contemporaine

Programme du Collège International de Philosophie (CIPh), Paris
© 2010-2016