VIOLENCE, POLITIQUE, EXIL/DES-EXIL
DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

 

DATES

Mercredi 7 au dimanche 11 mai 2014.

 

LIEU

Istanbul, Turquie. C’est un lieu symbolique et académique d’un grand poids historique et culturel pour réfléchir à la fois à une œuvre philosophique, échanger des travaux sur la Violence et la Civilité et à sa résonance avec la situation actuelle locale et globale. Pour la tenue du colloque, une collaboration institutionnelle s’installe entre l’Université de Galatasaray (Département de philosophie), l’Institut français d’Istanbul et le Collège International de Philosophie avec l’appui d’autres partenaires.

 

LANGUES

Français et turc (traduction simultanée). Documents dans les deux langues.

 

RÉSUMÉ

Le colloque international d’Istanbul, qui réunira des chercheuses et chercheurs en philosophie et sciences humaines de plusieurs nationalités, lieux, continents et de plusieurs générations, se consacrera à une réflexion sur la politique, la violence, la civilité contemporaine dans ses dimensions politiques, philosophiques et anthropologiques, en s’efforçant de réunir une diversité d’expériences et d’approches et de les rapporter aux enjeux de l’actualité.

Il se propose donc d’engager un travail de recherche sur le thème – Violence et Politique, Exil/Des-exil dans le monde d’aujourd’hui – en présence du philosophe Etienne Balibar, (Paris). Un de ses livres importants – Violence et Civilité. Paris, Galilée, 2010 – sera le matériau principal du travail collectif. Le livre est en cours de traduction spéciale par les éditions Iletisim à Istanbul (prof. Ahmet Insel). La généralité de la politique et des droits confrontée à la violence et les nouvelles données de la civilité est le pivot de refondation de l’anthropologie politique.

Face aux situations de violence extrême et de guerre après le XXe siècle, la politique est-elle possible, pensable? Dans la situation actuelle, comment est-elle possible? Que signifie aujourd’hui la civilité pour les sociétés aspirant à
des changements? L’Etat, la société et la régulation de la violence de masse: guerre, terrorisme, nouvel autoritarisme, militarisation de la société, insécurité, révolution, quelles questions, quels enjeux? Le travail philosophique vise à contribuer à une réflexion critique et créative sur ces interrogations d’actualité, à ces défis vécus en Turquie, en Afrique du nord, en Europe et dans d’autres lieux du monde. À partir du livre d’Etienne Balibar, le colloque académique vise à articuler des recherches universitaires interdisciplinaires avec des questions de la «société civile», de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés, de chercheurs de Turquie et d’autres pays (Europe, Méditerranée, Amérique latine, etc.), tout en cherchant à respecter un équilibre femmes/hommes et entre les générations.

 

PHILOSOPHIE PRATIQUE DU PROJET

Pour la recherche, la formation, un débat public de qualité sera organisé autour du livre Violence et Civilité. Des exposés, examinant les questions de la violence et de la civilité sous différents angles théoriques, en Turquie à Istanbul et à distance (groupes de lectures dans divers endroits, enregistrement, retransmission du colloque et des débats). Dans la réflexion, il s’agira de prendre en compte le contenu et le rapport entre le livre d’Etienne Balibar, et le défi de l’expérience collective. L’intérêt, le défi de l’expérience collective est d’articuler un travail académique rigoureux et la participation à la réflexion de groupes de la «société civile» intéressés, en Turquie, en Europe, autour de la Méditerranée, en Amérique latine, en Afrique, ailleurs. Voir les modalités concrètes d’organisation et leurs supports techniques, pédagogiques, artistiques (doc. Réseau de lecture).

 

ACCUEIL ACADÉMIQUE DU COLLOQUE

Département de philosophie de l’Université de Galatasaray, Istanbul. Responsable académique sur place: prof. Zeynep Direk, philosophe, avec l’appui du Prof. Ahmet Insel, éditions Iletisim. Coordination pratique: Prof. Seckin Sertdemir avec l’aide des assistantes doctorantes du Département de philosophie Zeynep Savascin, Gaye Cankaya et d’autres personnes pour la traduction. Collaboration de directeurs de Programme CIPh: Diogo Sardinha nouveau président du CIPh, Roberto Niro (interventions, textes, appuis travail société civile). Traduction en turc du livre d’Etienne Balibar Violence et Civilité: Prof. Ahmet Insel.

 

PARTENARIATS INTERNATIONAUX ET LOCAUX

Collège International de Philosophie, Paris; Département de philosophie, U. Galatasaray; Institut Français de Turquie, Ankara; Ambassade de France, Turquie; Institute for Political and social research, Diyarbakir; Editions l’Harmattan, Paris; Consulat de Suisse, Istanbul; Institut Français à Istanbul; Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul; Éditions Iletisim, Istanbul; Éditions Metis, Istanbul; Éditions Galilée Paris; Institut français, Paris; Ville de Genève, Département de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports, Suisse; Théâtre St-Gervais, Genève; Commission fédérale de lutte contre le racisme, Suisse; Association Savoir Libre, Lausanne; Studio Amulette, Lausanne; Colectivo de Mujeres Chilenas, Concepcion, Chili.

 

COLLABORATION AVEC DES ARTISTES ET DES INSTITUTIONS ARTISTIQUES

Un partenariat du Programme CIPh a d’ores et déjà été accordé avec Philippe Macasdar, directeur du Théâtre St-Gervais à Genève (activité conjointe en préparation – Istanbul, Genève – samedi 10 mai ou dimanche 11 mai 2014). Partenariats internationaux et locaux en tractation (liste ouverte, démarches en cours), dont l’Université de Paris-Vincennes (France).

 

DÉROULEMENT DU COLLOQUE ET DES ACTIVITÉS

Le colloque aura lieu en trois parties:

  1. Un exposé d’ouverture d’Etienne Balibar
  2.  Des exposés de 30 conférencières et conférenciers sur le livre Violence et Civilité d’E. Balibar. Des exposés, examineront les questions de la violence et de la civilité sous différents angles théoriques.
  3. Trois grands débats publics dans lesquels Etienne Balibar parlera avec des «grands Témoins»: André Tosel, Bertrand Ogilvie, Achille Mbembe, Diogo Sardinha, président CIPh, Ahmet Insel. Par ailleurs, des réseaux de lecture autour du livre d’E. Balibar sont en cours de constitution en Turquie, en Suisse et ailleurs (société civile). Une coordination a été constituée (voir document réseau de lecture). Nous étudions l’articulation de ce travail de préparation avec le colloque. D’autre modes d’intervention et de participation à distance au colloque depuis l’Europe ou ailleurs sont aussi à l’étude y compris à l’aide de supports techniques nécessaires (blogs, écrans à distance).

Le dimanche matin 11 mai, une rencontre d’Etienne Balibar avec la société civile et les groupes de lecture est agencée.

Pour le Collège International de Philosophie Paris-Genève: Prof. Dr. Marie-Claire Caloz-Tschopp, Paris-Genève. Pour le groupe de coordination de l’Université de Galatasaray: Prof. Prof. Dr. Zeynep Direk, Felsefe Bölümü araştırma görevlileri: Dr. Seçkin Sertdemir Özdemir, Dr. Gaye Çankaya Eksen, Zeynep Savaşçın. Istanbul. Pour le lien à la société civile : Prof. Dr. Ahmet Insel.

Paris, Genève, Istanbul, janvier 2014

Exil, Création Philosophique et Politique
Repenser l'Exil dans la Citoyenneté Contemporaine

Programme du Collège International de Philosophie (CIPh), Paris
© 2010-2017