INVENTER UNE POLITIQUE DE «CIVILITÉ» Avec Etienne Balibar à Istanbul

 

POUR CITER UN ARTICLE

Les articles (contenu, forme) sont la responsabilité de leurs auteurs. Les articles publiés dans la revue sont en diffusion libre. Nous demandons cependant d’en citer les références complètes ainsi que le site de provenance comme ceci:
Nom, Prénom de l’auteur, « titre complet de l’article » REVUE REPENSER L’EXIL NO…. Genève-Paris, date, page Internet

 

GROUPE DE (RE)LECTURE ET D’APPUI LOGISTIQUE

Jose Lillo, Ilaria Possenti, Federico Oliveri, Ahmet Insel, Seçkin Sertdemir Özdemir, Teresa Veloso, Brigitte Fichet, Omar Odermatt, Marianne Ebel, Mariana Nanzer, Violeta Araujo, Maria-Pia Tschopp, Christine Wyss, Pauline Milani, Graziella de Coulon. Sabine Caloz, Olivier Deville-Larderat, Eric Guichard, Christiane Escher, Patricia Grim.

 

SOMMAIRE

 

MUSIQUE

ULAŞ ÖZDEMIR

 

POÈME

LE MORT SUR LA PLACE
Nazim HIKMET

 

ÉDITO 

INVENTER UNE POLITIQUE DE «CIVILITÉ»
AVEC ETIENNE BALIBAR À ISTANBUL

Marie-Claire CALOZ-TSCHOPP, Graziella DE COULON, Pauline MILANI, Teresa VELOSO-BERMEDO

 

 

PARTIE I

BALIBAR ET NOUS À ISTANBUL

 

AVERTISSEMENT

Il est possible de lire seul.e ou a plusieurs le livre Violence et Civilité, tout ou partie du livre de 500 pages (traduit en turc par les éd. Iletisim, Istanbul). Les membres des groupes de lecture en ont fait l’expérience. Il est aussi possible, utile, de lire ces deux textes de Balibar (thèse et entretien) et aussi de découvrir les deux autres revues en ligne (Paris, Italie) qui ont publié d’autres textes, ainsi que le livre, Etienne Balibar (texte de la conférence publique à Istanbul en mai 2014 dont l’enregistrement, grâce à Savoir Libre se trouve sur le site : exil-ciph.com), Marie-Claire Caloz-Tschopp, Ahmet Insel, André Tosel, Violence, civilité, révolution, Paris, La Dispute (en librairie et dans des bibliothèques publiques en Suisse, France, Turquie).

 

1. POUR LIRE BALIBAR

 «[…] sur la limite où ce qui est en jeu n’est pas la continuation de la politique dans le cadre ou au moyen des institutions existantes (y compris ces institutions contestataires ou révolutionnaires que sont les «mouvements» ou les «partis» de masses), mais bien l’espacement ou la délimitation de la violence, la répartition de la violence et de la contre-violence entre différents agents et instances, les formes et les lieux d’émergence d’une civilité qui écarte les unes des autres les diverses modalités de la violence et repousse leur «extrémité». Ce que ne peut accomplir aucune institution existante» [1].

 

LA DOUBLE THÈSE (extrait)
Etienne BALIBAR

 

POUR UNE PHÉNOMÉNOLOGIE DE LA CRUAUTÉ
Entretien avec Etienne Balibar, de Cécile LAVERGNE et Pierre SAUVÊTRE

 

VOIR AUSSI:
Étienne BALIBAR, Marie-Claire CALOZ-TSCHOPP, Ahmet INSEL, André TOSEL:
VIOLENCE, CIVILITÉ, RÉVOLUTION, AUTOUR D’ETIENNE BALIBAR
(textes introductifs à l’ensemble des actes dans un livre de 178 pages), Paris, éd. La Dispute, mai 2015

 

2. L’EXPÉRIENCE D’ISTANBUL

RÉFLÉCHIR SUR UN LIVRE,
VIOLENCE ET CIVILITÉ (BALIBAR):
L’AVENTURE DU RÉSEAU DE LECTURE

«Pour les que les intellectuels aient prise sur la violence et sur les violences, il faut peut-être qu’ils cessent de l’observer, et pour cela qu’ils découvrent qu’ils sont toujours impliqués dans son économie – non seulement de manière générique (par exemple au sens d’une violence propre du logos : raison, discours), mais sous des formes spécifiques. Il leur faut découvrir qu’ils exercent des formes spécifiques de violence, sur eux-mêmes et sur d’autres» [2].

 

LIRE BALIBAR DEPUIS LES LUTTES SOCIALES
EXPÉRIMENTATION DU RÉSEAU DE LECTURE

Marianne EBEL (Suisse)

 

LEER A ETIENNE BALIBAR
DESPUÈS DE HABER VIVIDO LA «EXTREMA VIOLENCIA»

(Lire Etienne Balibar après avoir vécu l’«extrême violence»)
Teresa VELOSO BERMEDO  (Chili)

 

LES RÉFUGIÉS ÉRYTHRÉENS REVENDIQUENT LA DIGNITÉ
Graziella DE COULON (Suisse)

 

CONTRE VIOLENCE PRÉVENTIVE» ET DROIT DE RÉSISTANCE:
COMMENT RÉSISTER CONTRE LE MONOPOLE ÉTATIQUE DE LA VIOLENCE

Shoichi MATSUBA (Japon)

 

LA VIOLENCE URBAINE EN ALGÉRIE:
ESPACE DE TENSION

Zahia MOUSSA (Algérie)

 

VIOLENCIA, PODER Y POLITICA EN EL MUNDO ACTUAL
A PARTIR DEL PENSAMIENTO DE ETIENNE BALIBAR

(Violence, pouvoir et politique dans le monde actuel à partir la pensée d’Etienne Balibar)
Guillermo de Eugenio PEREZ, Victor GRANADO ALMENA (Espagne)

 

EXILIO Y DES-EXILIO ENTRE SUIZA Y COLOMBIA
(Exil et desexil entre la Suisse et la Colombie)
Andrés PÉREZ BERRIO (Colombie, Suisse)

 

3. VIOLENCE ET CIVILITÉ:
DÉMARCHE INTERDISCIPLINAIRE

TRANSFORMATION DE L’ETAT:
VIOLENCE ÉTATIQUE DANS LE DROIT D’ASILE ET D’IMMIGRATION EN SUISSE

Christophe TAFELMACHER (Suisse)

 

LES MANIFESTATIONS PUBLIQUES,
UNE AUTRE FAÇON DE FAIRE DE LA POLITIQUE

Marion BREPOHL (Brésil)

 

POLITIQUE D’ASILE EN EUROPE,
VIOLENCE EXTRÊME ET CIVILITÉ (OU RÉSISTANCE)?

Luc LEGOUX (France)

 

LA VIOLENCE DANS LA RELATION PÈRE-FILS
ET LE RÔLE DE LA RELIGION

Talat PARMAN (Turquie)

 

ALÉVI, UN ÉTRANGER ETERNEL
EZELİ BİR YABACI, ALEVİ
Sema KAYGUSUZ (Turquie)

 

4. VIOLENCE ET CIVILITÉ:
APPROCHES PHILOSOPHIQUES

ETIENNE BALIBAR’IN ŞİDDET VE MEDENİLİK’İNE FEMINIST BİR YANIT
UNE RÉPONSE FÉMINISTE À «VIOLENCE ET CIVILITÉ» (BALIBAR)
Zeynep DIREK (Turquie)

 

RÉVOLUTION, VIOLENCE ET CIVILITÉ EN TUNISIE
الثورة والعنف والتمدن في تونس 
الفحص في المسار الثوري للرابع عشر من جانفي/يناير 2011
Zeineb BEN SAÏD CHERNI (Tunisie)

 

HABITER EN POÈTE OU EN ASSASSIN
Camille LOUIS (France)

 

CRUAUTÉ, BANALISATION ET POLITIQUE
BALIBAR ET ARENDT À PROPOS DES RAPPORTS ENTRE POLITIQUE ET VIOLENCE

Guillermo de Eugenio PÉREZ, Víctor Granado ALMENA (Espagne)

 

LA GUERRE CIVILE DANS LE FILIGRANE DU DÉMONIAQUE
Roberto NIGRO (Suisse)

 

MOUVEMENT SUR LA PLACE GEZI À ISTANBUL:
UNE NON-VIOLENCE DESTRUCTRICE

Ertan KARDES (Turquie)

 

LE SENS «ANTI-VIOLENT» DES REVENDICATIONS PACIFISTES EN TURQUIE
Seçkin SERTDEMIR ÖZDEMIR (Turquie)

 

CIVILITÉ, L’INTRADUISIBLE
Ilaria POSSENTI (Italie)

 

«EXTRÊME VIOLENCE» ET «CITOYENNETÉ/CIVILITÉ»(BALIBAR)
LE PARI TRAGIQUE DE LA CONVERTIBILITÉ/INCONVERTIBILITÉ

Marie-Claire CALOZ-TSCHOPP (Suisse)

 

5. MÉMOIRE HISTORIQUE:
LE GÉNOCIDE ARMÉNIEN

LAMPE VACILLANTE
Daniel VAROUGAN (Poète arménien)

 

SIRADAN KÜRTLERİN ERMENI
SOYKIRIMINA İŞTİRAKİ MESELESİ

(La question de la participation des Kurdes ordinaires au génocide des Arméniens)
Firat AYDINKAYA, (Turquie)

 

S’AFFRONTER AU GÉNOCIDE:
UN IMPÉRATIF DE CIVILITÉ

Ahmet INSEL (Turquie)

 

SOYKIRIMDAN SONRA TÜRKİYE’DE NE KALDI (Kİ?)
(Qu’est-ce qui peut rester en Turquie après le génocide?)
Aris NALCI (Turquie)

 

POÈME SANS TITRE,
IN QUE CET HIVER EST RUDE

Violette KRIKORIAN (Poétesse arménienne)

 

6. ACTUALITÉ:
LA GRÈCE ET L’EUROPE, LA SUISSE; ÉTÉ 2015

UN REFUGE POUR DÉNONCER LES ACCORS DUBLIN
Collectif R (Refuge de Lausanne)

 

CAS DUBLIN
Michaël RODRIGUEZ, journaliste, membre du collectif R

 

DES ASSOCIATIONS DEMANDENT QUE LA SUISSE SUSPENDE LES RENVOIS DUBLIN
(Communiqué de la Radio Suisse Romande, 28.10.2015)

 

APPEL – PETITION – SITUATION IN TURKEY
(BOMB 10 OCTOBER 2015)

 

AMNESTY INTERNATIONAL:
ANGELA MERKEL DOIT VEILLER À CE QUE LES DROITS DES RÉFUGIÉS
FIGURENT EN BONNE PLACE DANS L’ACCORD UE–TURQUIE

 

CGAS: ATTENTAT À ANKARA

 

GENÈVE: GRÈVE GÉNÉRALE DES MAÇONS

 

DUBLIN, OU LA PHILOSOPHIE AMBIGÜE DE LA PATATE CHAUDE
RÉSISTER POUR PROTÉGER ET CONSTRUIRE L’AUTRE EUROPE

Marie-Claire CALOZ-TSCHOPP (Suisse)

 

LE DIKTAT DE BRUXELLES ET LE DILEMNE DE SYRISA
THE BRUSSELS DIKTAT: AND WHAT FOLLOWED
Balibar Etienne BALIBAR (France), Sandro MEZZADRA (Italie), Frieder Otto WOLF (Allemagne)

 

PARTIE II

EXIL-DESEXIL

SE RETROUVER (EXTRAIT)
Yiğit BENER (Turquie)

 

A PROPOSITO DEL EXPECTRO DE MARX EN COLOMBIA
(A propos du spectre de Marx en Colombie)
Manuel HERNANDEZ (Colombie)

 

MARCHER POUR LES RÉFUGIÉS,
SORTIR DE LA TURBULENCE

Luc ALAVOINE (France)

 

HOMMAGES

EXILIO ENTREVISTA A HELENA ARAÚJO
Ecrivain féministe, décédée en exil à Lausanne (Suisse)
María Clemencia SANCHEZ (USA)

 

QUELQUES APPORTS DE JACK GOODY
Anthropologue, décédé le 16 juillet 2015
 Eric GUICHARD (France)

Ce texte d’hommage a été rédigé et envoyé par Eric Guichard,
directeur de Programme au CIPH, qui travaille
sur les liens entre Savoirs & Techniques en organisant
des ateliers Internet. Sa revue donne un aperçu de ses travaux
et recherches. Je remercie Eric pour sa contribution. MCCT

 

INFORMATIONS SUR LA REVUE

 

CONTRIBUTEURS

 

COLLOQUE ISTANBUL 2014:
VIOLENCE, POLITIQUE, EXIL/DES-EXIL
DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

 

LIENS/APPUIS DU PROGRAMME

 

LIVRES

 

VIOLENCE, CIVILITÉ, RÉVOLUTION. AUTOUR D’ETIENNE BALIBAR
Étienne Balibar, André Tosel, Marie-Claire Caloz-Tschopp, Ahmet Insel

 

ÉDITIONS LA DISPUTE

 

AMBIGUITE, VIOLENCE et CIVILITÉ
(re)lire aujourd’hui José BLEGER(1923-1972) à Genève
Jose Bleger, Silvia Amati-Sas, Ricardo Bernardi, Valeria Wagner,
Stéphanie Pache, Marie-Claire Caloz-Tschopp, Etienne Balibar

 

ÉDITIONS L’HARMATTAN

 

AUTRES REVUES EN LIGNE

 

RUE DESCARTES

 

JURA GENTIUM

 

NOTES
[1] Étienne Balibar, Violence et Civilité, Wellek Library Lectures et autres essais de philosophie politique, Galilée, Paris, 2010, p. 155-156.
[2] Etienne Balibar, « La violence des intellectuels », Ligne no. 25 (Violence et Politique), 1995, 9.

 

 


logos
PhotoREUTERS/Osman Orsal: Manifestation place Gezi, Istanbul, 2013  |  Direction artistique: amulette, www.studioamulette.com

Exil, Création Philosophique et Politique
Repenser l'Exil dans la Citoyenneté Contemporaine

Programme du Collège International de Philosophie (CIPh), Paris
© 2010-2017